meilleures-pratiques-web-design

Pourquoi le web design nécessite des compétences techniques ?

Le HTML / JavaScript / CSS sont des langages apportant un bagage très important quand on cherche un travail dans le web design ou l’UX (User Experience).

Les raisons pour lesquelles un graphiste web doit avoir de solides compétences techniques sont les suivantes :

L’accessibilité des langages HTML et CSS

Tout d’abord, les langages HTML et CSS sont accessibles et ne nécessitent pas un long cycle d’apprentissage ou des études étendues. Écrire en HTML et CSS n’est pas vraiment coder puisqu’avec ces langages il est impossible de construire une logique. Le HTML est surtout une structure et le CSS définit l’apparence et les styles. Savoir comment fonctionne le DOM (Document Object Model) et pouvoir intervenir sur un changement structurel est une compétence essentielle et précieuse pour un web designer.

Un Web designer doit pouvoir contrôler les interactions.

Il y a beaucoup d’avantages à concevoir une interface utilisateur directement avec du code. La raison principale est que le web designer prend en compte l’expérience utilisateur dans son travail, en effet il est impossible de concevoir pour le web sans prendre en compte cette partie au risque de produire des maquettes non ergonomiques et difficilement utilisables. (voir les différences entre l’interface utilisateur et l’expérience utilisateur)

Le travail de programmation et la logique du développement (backend) ne font pas l’objet d’attention d’un web designer, se sont les programmeurs et les développeurs qui s’en chargent. En revanche, les couleurs, l’espacement, la mise en page, la typographie, le positionnement et le zonage revient directement au web designer. La qualité de l’expérience utilisateur d’un produit est reconnue comme une raison majeure pour le succès d’un projet. Les développeurs ou programmeurs ne se préoccupent pas de l’expérience utilisateur et ce n’est en aucun cas leur priorité et encore moins leur mission.

L’interface utilisateur et la mise en œuvre de maquettes.

Nous pouvons comparer une expérience utilisateur web avec l’expérience d’utilisation d’une application. De plus en plus de sites web sont en vérité des sites applicatifs, c’est à dire qu’ils utilisent de vraies applications qui tournent en mode web, sur des serveurs hébergés. Pour cette raison, il faut que ça reste simple, accessible ergonomique et surtout, ne nécessite pas un apprentissage comme avec une application classique. L’interface avec qui les utilisateurs interagissent devient plus dynamique, contient des animations, des transitions, des écrans et des régions qui changent de contenu sans avoir besoin de recharger la page…. Anciennement, les pages web étaient des documents à plat tout comme les maquettes destinées à l’impression, or aujourd’hui, il est bien difficile de créer une maquette qui correspond à l’identité d’un produit et qui soit fidèle à un concept sans l’aide de ces langages.

L’efficacité et le gain de temps

Il est évident qu’un web designer qui a la maîtrise de ces langages, va être plus efficace et va aller plus vite dans la conception d’une maquette en utilisant les langages appropriés. Les découpages, les zonages, les interactions, ainsi que la logique métier du web nécessite l’apprentissage de ces langages sans oublier le temps économisé puisque la maquette est prête à la production et ne nécessite donc pas d’autre intervention, si ce n’est un simple contrôle avant l’intégration.
Pour un web designer, travailler avec le code revient pour un graphiste classique à manipuler son logiciel de dessin.


Projet Web

Processus de développement d’application web

Le processus de développement d’application web et logiciel a subi au fil des années des changements radicaux. Les progrès, l’informatisation et l’automatisation des métiers et des industries ont augmenté considérablement le processus du développement pour le rendre plus complexe, impliquant des architectes, analystes, programmeurs, testeurs, ergonomes, etc. Les applications sont maintenant capables de fournir des résultats plus avancés, d’interagir avec d’autres sources d’informations, d’analyser et de renvoyer des résultats selon des requêtes spécifiques, etc.

Éviter les obstacles et établir un plan pour un projet réussi

Pour réussir un projet de développement d’application ou logiciel il est important d’éviter les problèmes les plus courants à travers la compréhension des trois étapes qui contiennent les risques les plus élevés et qui pourraient conduire le projet à un échec.

1. Définition des objectifs du projet

Entreprendre un projet de développement d’application ou logiciel, c’est savoir quels sont les besoins et les attentes. Que doit faire exactement l’application ou le logiciel ? Exprimer clairement les objectifs est un début de succès d’un projet de développement. Il est important que le cahier des charges soit rédigé minutieusement, validé par les différents intervenants et contienne tous les éléments nécessaires à la réussite du projet

2. Planification et estimation

Une connaissance approfondie des fonctions nécessaires des utilisateurs finaux du produit permettra de déterminer les caractéristiques des fonctionnalités.

Il est également important de définir dès le départ, le déploiement souhaité, et les interfaces et systèmes compatibles.

Établir et estimer un budget et un calendrier réaliste (en accord avec les objectifs fixés et mis en place) permettra de s’assurer que le développement est en phase avec les différents éléments et contribue à la réussite du projet web ou d’application.

3. Méthodologie de gestion de projet

L’importance du rôle de chef de projet dans le processus de développement logiciel ne peut pas être sous-estimée. L’objectif sera difficile à atteindre sans le bon leadership pour coordonner les nombreux aspects du projet. Le chef de projet supervise le processus, anticipe les obstacles, et veille à ce que les choses aillent dans la bonne voie.

En raison de la nature complexe des projets logiciels et de la technologie en question, le développement de nouveaux logiciels exige une approche systématique. Une planification rigoureuse et un processus par étapes sont le fondement de la mise en œuvre d’un projet logiciel efficace.

Il est essentiel de mettre en place un processus qui comprend des lignes directrices éprouvées pour assurer la livraison des résultats attendus. Les phases d’un projet de développement de logiciels devraient inclure :

  • L’analyse et la conception
  • L’exécution et le développement
  • La recette et les tests
  • Le déploiement
  • Le suivi des progrès
  • L’entretien et les mises à jour

Il est important de bien choisir l’entreprise ou le partenaire pour le développement de son application. L’analyse du projet, la documentation, la planification, les tests et la maintenance du projet aideront à assurer son succès. Le développement de sites web applicatifs est un processus continu, il est important d’employer des professionnels qui restent à la pointe de la technologie et qui possèdent une bonne logique, analyse et compréhension des enjeux et qui peuvent vous accompagner durant tout le cycle du déploiement et de l’évolution du projet qui peut durer plusieurs années selon le cas.