Projet Web

Processus de développement d’application web

Le processus de développement d’application web et logiciel a subi au fil des années des changements radicaux. Les progrès, l’informatisation et l’automatisation des métiers et des industries ont augmenté considérablement le processus du développement pour le rendre plus complexe, impliquant des architectes, analystes, programmeurs, testeurs, ergonomes, etc. Les applications sont maintenant capables de fournir des résultats plus avancés, d’interagir avec d’autres sources d’informations, d’analyser et de renvoyer des résultats selon des requêtes spécifiques, etc.

Éviter les obstacles et établir un plan pour un projet réussi

Pour réussir un projet de développement d’application ou logiciel il est important d’éviter les problèmes les plus courants à travers la compréhension des trois étapes qui contiennent les risques les plus élevés et qui pourraient conduire le projet à un échec.

1. Définition des objectifs du projet

Entreprendre un projet de développement d’application ou logiciel, c’est savoir quels sont les besoins et les attentes. Que doit faire exactement l’application ou le logiciel ? Exprimer clairement les objectifs est un début de succès d’un projet de développement. Il est important que le cahier des charges soit rédigé minutieusement, validé par les différents intervenants et contienne tous les éléments nécessaires à la réussite du projet

2. Planification et estimation

Une connaissance approfondie des fonctions nécessaires des utilisateurs finaux du produit permettra de déterminer les caractéristiques des fonctionnalités.

Il est également important de définir dès le départ, le déploiement souhaité, et les interfaces et systèmes compatibles.

Établir et estimer un budget et un calendrier réaliste (en accord avec les objectifs fixés et mis en place) permettra de s’assurer que le développement est en phase avec les différents éléments et contribue à la réussite du projet web ou d’application.

3. Méthodologie de gestion de projet

L’importance du rôle de chef de projet dans le processus de développement logiciel ne peut pas être sous-estimée. L’objectif sera difficile à atteindre sans le bon leadership pour coordonner les nombreux aspects du projet. Le chef de projet supervise le processus, anticipe les obstacles, et veille à ce que les choses aillent dans la bonne voie.

En raison de la nature complexe des projets logiciels et de la technologie en question, le développement de nouveaux logiciels exige une approche systématique. Une planification rigoureuse et un processus par étapes sont le fondement de la mise en œuvre d’un projet logiciel efficace.

Il est essentiel de mettre en place un processus qui comprend des lignes directrices éprouvées pour assurer la livraison des résultats attendus. Les phases d’un projet de développement de logiciels devraient inclure :

  • L’analyse et la conception
  • L’exécution et le développement
  • La recette et les tests
  • Le déploiement
  • Le suivi des progrès
  • L’entretien et les mises à jour

Il est important de bien choisir l’entreprise ou le partenaire pour le développement de son application. L’analyse du projet, la documentation, la planification, les tests et la maintenance du projet aideront à assurer son succès. Le développement de sites web applicatifs est un processus continu, il est important d’employer des professionnels qui restent à la pointe de la technologie et qui possèdent une bonne logique, analyse et compréhension des enjeux et qui peuvent vous accompagner durant tout le cycle du déploiement et de l’évolution du projet qui peut durer plusieurs années selon le cas.

Projet Web

Réussir un projet de site web ou d’une application web

Un site web est un espace d’échange et d’information dont l’objectif reste simple. Il sert à présenter l’activité d’une entreprise, présenter des produits et des services, vendre des produits, informer une cible, accroître la notoriété d’une entreprise, une marque ou un produit, d’élargir son cercle de clientèle…

Pour atteindre cet objectif, il faut respecter certaines règles et mettre en place une stratégie d’action. La mise en place de ces étapes relève d’un travail technique et parfois compliqué, il est donc très important de le confier à une entreprise dont le métier est la mise en place de sites web.

Pour savoir comment choisir le bon prestataire pour créer un projet web, un article est entièrement dédié en suivant ce lien.

Compréhension des besoins et cahier des charges

Il est très important de bien communiquer au prestataire vos besoins et ce que vous attendez très exactement ainsi que tout ce que vous attendez de votre projet. Il est également impératif que votre prestataire vous réponde avec clarté et un maximum de détails et éventuellement un plan d’action pour chaque point.

Un projet se base avant toute chose sur la compréhension des besoins, c’est à partir de cette base qu’un cahier des charges pourra être rédigé et utilisé tout au long du projet.

Un cahier des charges est un document précieux, il sera utilisé comme chemin de fer pendant toute la phase de développement du projet. Il détaille chaque besoin avec l’approche nécessaire pour la mise en place, il contient des étapes à valider et un calendrier de réalisation, une phase de tests et une date de mise en production.

Pour en savoir plus sur la gestion de projet web et le cahier des charges un article lui a été dédié en suivant le lien

SEO ou le référencement du site web et l’optimisation du site web pour les moteurs de recherche

Pour être trouvé parmi les milliards de pages web existantes il faut bien optimiser son site web pour les moteurs de recherche. Cela passe par une série d’opérations comme la mise en place d’un système de réécriture d’URL, l’aspect rédactionnel de son site web, les balises html du site web, le référencement…

<>Le travail d’optimisation d’un site web nécessite du temps et de l’analyse. Il faut être patient et répéter certains audiences et analyses pendant les 6 premiers mois afin de bien se positionner sur les premières pages de résultats de recherche.

En effet, il vaut mieux être présent sur la première page de Google que sur la 3e, une étude montre que les internautes en général ne vont pas plus loin que la 2e page des résultats.

Pour en savoir plus sur le référencement naturel lire notre article référencement de site web qui est entièrement dédié au référencement naturel et optimisation

L’implication du client dans le projet de conception de site web

Beaucoup de clients pensent que donner son projet de développement de son site web à une entreprise professionnelle et payer le prix fort c’est le succès assuré, malheureusement ce n’est pas aussi simple que cela, une entreprise forte d’expérience essaie toujours d’impliquer le plus le clients dans son propre projet, en effet, qui mieux que le client connaît son entreprise et ses besoins.

En règle générale, les clients ont le même discours “on n’a pas le temps, si on avait le temps on n’aurait pas donné le travail à une entreprise, ou encore, on paye pour ça, etc.”.

Avant tout, une entreprise sérieuse vous explique dès le départ votre degré d’implication dans le projet, les difficultés à envisager, le rôle et la responsabilité de chacun dans le projet, les étapes à entreprendre, etc. En effet, il est très important que le client sache ce qui se passe ou ce qui l’attend, il se peut qu’il retarde le projet de mise en place de site web pour une période où il se trouvera plus disponible.

Le contenu rédactionnel du site web

Le contenu rédactionnel du site web est aujourd’hui un élément clé de la réussite de ce dernier, il reflète d’une manière directe l’indice de réussite de votre projet. Écrire pour le web est un métier à part et nécessite un grand savoir sur la manière dont les moteurs appréhendent votre texte, comment ils le lisent, comment faire pour qu’ils le trouvent intéressant et le proposent dans leurs pages de résultats de recherche, etc.

Rester simple et “Zen”. En effet, il faut essayer de proposer un contenu propre et de qualité, de bien expliquer vos propos, de bien détailler les fonctionnalité de vos produits, d’utiliser dans la mesure du possible des mots importants pour votre activité, de bien séparer les articles et de ne pas mélanger par exemple 3 produits ou 3 propos différents sur la même page, de bien développer vos discours (si possible) etc.

Cette technique simple d’approche ne l’est pas forcément dans la mise en oeuvre. En effet, c’est une étape des plus difficiles pour le client : cela nécessite un temps de réflexion, et souvent le client trouve une très grande difficulté dans la rédaction de ces articles. Au cas où cette étape représente un handicap pour le projet, il ne faut pas hésiter à demander au prestataire des conseils, ou des informations tarifaires pour sa prise en charge.

L’ergonomie du site web

L’ergonomie d’un site web représente une étape fondamentale pour sa réussite et nécessite une grande réflexion et expérience dans la mise en oeuvre. C’est un domaine très particulier qui nécessite rigueur et analyse avant la mise en place.

Bien penser un site web ce n’est pas uniquement satisfaire le client, c’est avant tout satisfaire le public du site web, c’est pour eux que cette étape est importante : il faut donc essayer de bien comprendre le comportement général des internautes, et leur proposer une plate-forme facile d’accès, une organisation logique, une clarté dans la mise en page…

Ne pas respecter les principes d’ergonomie, c’est risquer de perdre des utilisateurs même si le contenu de votre proposition les intéresse.

Le design et le graphisme du site web

Il est inutile de rappeler le rôle du design dans un projet de site web ou tout projet numérique. Le graphisme d’un site web peut influencer directement la décision de l’internaute à rester sur le site ou aller ailleurs chercher l’information. Encore une fois, votre projet web doit être mis en place pour l’internaute et non pas selon vos goûts personnels, attirer un maximum d’utilisateurs reste le but principal d’un site web, donc il faut orienter la construction et le design de votre site web pour l’internaute.

Un site web dont l’interface graphique est sobre, attire davantage de clients qu’un site web graphiquement complexe.

Notez que réaliser un bon interface graphique pour site web est un travail de professionnel, en effet, plusieurs aspects techniques entrent en ligne de compte dans la construction d’un modèle graphique efficace (un graphiste classique par exemple ne saura pas réaliser un design pour un site web).

L’accessibilité du site web

Rendre le web accessible c’est donner au plus grand nombre le moyen nécessaire d’accéder aux différentes pages et rubriques du site web. Les personnes de génération, de démographie, d’ethnie et de milieu social différents doivent être capables d’accéder à votre site web sans encombre. Pour cela la WAI (Web Accessibility Initiativ) a mis en place des règles et étapes.

Une page d’accueil bien organisée

La page d’accueil c’est la porte d’entrée principale d’un site web. L’utilisateur doit trouver ce qu’il est venu chercher en un moins de temps possible. Elle doit être bien organisée, représenter votre contenu global et votre offre et permettre à l’utilisateur une orientation claire dans le site web pour en savoir plus sur tel ou tel produit ou service. De plus, la page d’accueil d’un site web représente souvent le premier contact de l’utilisateur avec votre entreprise, elle doit être particulièrement soignée, ergonomique et attrayante.

Un peu de marketing

Après la mise en production d’un site web, le marketing sera d’une très grand utilité pour mieux réussir le lancement. Le marketing web consiste en une série de techniques, qui vont de la mise en place d’une stratégie SEO (Référencement et optimisation), du CPC (campagne de publicité sur les moteurs de recherche avec budget contrôlé), à l’envoi de newsletters, ou encore l’optimisation sur les communautés web. Ces différentes techniques nécessitent un budget et une étude indépendante pour mieux les réussir.

Pour savoir ce que notre agence propose, visitez la page dédiée au marketing web.

Bien informer vos clients et garder le contact

Il faut donner accès au client d’une manière claire et transparente aux informations concernant votre structure, le numéro RCS, vos conditions générales d’utilisation, les mentions légales, et toute autre information nécessaire. Ces informations doivent être facilement accessibles, et ne doivent pas être cachées.

Au besoin, le client doit être en mesure de vous contacter très rapidement, chaque client a ses habitudes et préférences, pour cette raison, il faut lui proposer plusieurs manières d’entrer en contact avec vous. Garder toujours votre adresse postale, vos numéros de téléphone, un formulaire de contact à portée de la souris. Demandez également à vos clients s’ils souhaitent être contactés par vos services, ou s’ils désirent s’abonner à votre lettre d’information ou encore à un suivi de vos actualités via un fil RSS.

Projet Web

Avant de démarrer votre projet de site internet ecommerce

Un site Internet ecommerce permet à chaque personne, organisation et entreprise de se lancer dans la création d’une boutique en ligne, c’est une grande aventure mais pas sans risque. Il est vrai que nos habitudes changent, les ventes sur internet deviennent une pratique courante, les bénéfices réalisés sur le web à travers les boutiques en ligne seront bientôt équivalents à ceux réalisés dans les vraies boutiques (physiques) ce qui veut dire que le marché se développe et progresse de manière très rapide.

Avec la multiplication des offres et des boutiques en ligne, la concurrence aussi augmente considérablement, il est important d’avoir une stratégie et un plan d’action bien étudiés avant même de se lancer (évaluation du marché, business modèle, cahier des charges,etc.).

Choisir une solution technique robuste, flexible et bien habillée

Il est important que votre nouveau projet ecommerce soit construit sur des bases techniques solides et flexibles qui s’adaptent à vos besoins actuels et qui respectent vos évolutions futures. Beaucoup de solutions existent sur le marché, cherchez avant tout le conseil, essayez de comprendre les différentes plates-formes et technologies existantes avant de vous décider. Faites-vous accompagner et conseiller par des professionnels et n’écoutez pas l’avis de vos amis et proches qui dépendent uniquement de leur propre expérience.

La charte graphique ainsi que l’ergonomie de votre site participent activement au succès de votre projet. Il faut donner une grande importance à cette étape. En effet, il faut bien comprendre que votre projet est avant tout destiné à vos clients et non pas pour vous faire plaisir : ici encore, n’écoutez pas les conseils et ne suivez pas les goûts de vos amis et proches. Il est très important également dans cette phase de faire appel à des professionnels : l’ergonomie et le webdesign vont bien au delà d’une affaire de goût ou de couleur, ce sont des métiers assez complexes et techniques.

Le e-commerce n’est pas le succès assuré !

Mettre en place une solution ecommerce permet simplement au client, entreprise ou particulier de vendre ses produits sur internet. Cette solution, même très performante ne vous offre que la gestion d’un catalogue de produits en ligne et n’est pas suffisante à elle seule pour garantir le succès de votre projet.

Bien développer cette solution, la rendre rentable, avoir un retour sur votre investissement et enfin pouvoir faire des bénéfices, nécessite un grand travail de réflexion et de préparation dans la mise en oeuvre en amont d’une stratégie d’approche marketing globale en intégrant les spécificités de votre marché .

Concrètement, c’est avoir les moyens nécessaires pour prospecter, transformer et fidéliser ses clients, effectuer régulièrement des actions (telles que mailings, promotions, coupons de remise, chèques cadeaux), développer une vraie communauté autour de votre site et vos produits, avoir un service et un support de qualité, instaurer la confiance entre le site e-commerce et vos clients, optimiser les ventes …

Les types de commerce électronique

Le ecommerce ne se limite pas aux sites de vente en ligne pour les particuliers, il existe de différents type de sites d’e-commerce :

Le B2B (ou business to business) Le commerce électronique entre professionnels ou entreprises.
Le B2C (ou business to consumer) Le commerce électronique destiné aux particuliers. Il s’agit de sites web marchands.
Le C2C (ou consumer to consumer) Le commerce électronique entre particuliers. vente d’article d’occasion, échanges, etc..
Le B2E (ou business to employee) Commerce et échange de données entre une entreprise et ses employés. (ex : Intranet)
Le B2G (ou business to government) Le commerce et l’échange électronique entre les entreprises privées et le gouvernement.

La Loi Chatel

“Pour le développement de la concurrence au service des consommateurs”, adoptée en 2008, dans le cadre de l’e-commerce, elle se traduit par la mise en place de plusieurs dispositifs :

  • Pouvoir contacter le site par téléphone
  • Un numéro de téléphone non surtaxé pour le SAV
  • Le remboursement du port en cas de rétractation
  • Préciser une date ou une durée limite de livraison
  • Mentionner les conditions d’exercice du droit de rétractation

Autres obligations juridiques pour un site web e-commerce:

  • La mise en place des CGV ou (Conditions générales de vente)
  • La mise en place des CGU ou (Conditions générales d’utilisation)
  • Les mentions légales
Projet Web

Bien choisir son agence Web pour la création de site internet professionnel

Réussir un projet de création de site web c’est avant tout faire le bon choix du prestataire : plus de 80% des sites mis en production ne connaîtront pas le succès pour plusieurs raisons. En effet, c’est une étape déterminante pour la réussite de votre projet web. Il est très difficile de faire son choix parmi les prestataires sans avoir des bases de connaissances et sans connaître le processus et les étapes.

Avant de commencer il est important de bien comprendre ce qu’est un site web et quelles sont les différentes phases et étapes pour sa réalisation ainsi que les différents intervenants et le rôle de chacun.

La mise en place d’un projet de réalisation de site web demande un travail d’organisation et de rigueur, plusieurs étapes ainsi que plusieurs intervenants et plusieurs domaines de compétences sont nécessaires pour le mener à bien.

Votre implication et motivation pour le projet

Pour réussir votre projet, une grande implication de votre part s’impose. Un site web demande du travail du coté de l’agence de comminication chargée du projet mais une partie importante reste à votre charge. Sous-estimer cette charge de travail peut avoir un impact direct sur le projet et ne pas atteindre les objectif fixés, voire conduire votre projet à l’échec. C’est la première clé pour le succès d’un projet web.

Si vous traversez une période très chargée, et que vous ne pouvez consacrer le temps nécessaire à votre projet, le mieux sera de déléguer le projet à votre assistant ou collègue ou encore reporter le projet à un autre moment où vous pourrez disposer cette fois du temps nécessaire.

Définition des besoins d’un projet web

Il est important à ce stade de définir vos besoins. Bien définir ce dont vous avez besoin est très important, prenez un peu de temps pour vous renseigner et réfléchir sur :

  • les différentes manières de présenter votre structure, vos services ou vos produits
  • les points les plus importants à mettre en avant
  • les différentes fonctionnalités que vous souhaiteriez avoir
  • comment vous souhaitez administrer ou gérer votre site web par la suite
  • quelle partie vous souhaitez être accompagné et conseillé
  • comment lancer le projet une fois réalisé

D’autre part, des questions seront soulevées :

  • y-a-t-il un plan marketing à mettre en oeuvre pour le lancement ?
  • en quoi consiste-t-il et comment le préparer ?
  • comment le mettre en oeuvre et à quel moment ?
  • qui sont vos concurrents ?
  • comment se positionnent-ils sur le Web, ont-ils des sites Web qui vous semblent pertinents ?
  • également tout les points qui vous semble utiles pour votre projet

Chaque projet est unique, le vôtre concerne uniquement vos besoins et ceux de votre entreprise, prenez le temps de bien faire le tour des questions avant même de commencer votre recherche des prestataires. Cette phase de préparation et de recherche vous facilitera la compréhension de vos propres besoins et vos rapports avec vos futurs prestataires.

Objectif d’un site web

Le but commun à tout projet web c’est de générer du trafic de qualité en premier lieu, mais créer du trafic sur son site web n’est pas suffisant si le contenu n’est pas bien pensé pour votre public, ou encore si le site souffre de problèmes d’ergonomie et / ou d’accessibilité, ou si la présentation générale du site web n’est pas assez séduisante ou ne correspond pas à votre image, vos produits et services. Pour atteindre ces objectifs il faut mettre en oeuvre une série de techniques différentes qui sont toutes nécessaires à la réussite de votre projet.

Générer du trafic sur un site ayant un design attractif, une ergonomie et accessibilité bien pensés avec un contenu de qualité, c’est la réussite assurée et l’objectif de tout projet Web.

Les différentes compétences nécessaires pour un projet Web

Plusieurs domaines d’activités sont nécessaires pour conduire à bien un projet Web. Chacune de ces compétences joue un rôle très important et toutes sont nécessaires pour obtenir un produit de qualité.

  • Développement et programmation : pour écrire le code du programme et des pages
  • Graphisme et template : pour designer l’interface de votre application ou site web
  • Ergonomie et accessibilité : pour étudier et résoudre les problèmes d’ergonomie et d’accessibilité
  • Développeur Intégrateur CSS, HTML, JS : le code CSS sert à séparer le contenu de la forme et du code
  • Référencement : soumettre et optimiser votre site sur les moteurs de recherche à travers plusieurs techniques
  • Rédaction : la rédaction orientée web sert à optimiser votre site pour les moteur de recherche
  • Chef de projet : pour gérer l’ensemble des taches et valider chaque étape du projet

Toutes ces compétence interviennent sur un projet de taille moyenne et on peut ajouter à la liste, selon l’envergure du projet :

  • Analyste, spécialiste en base de données, responsable de communication, expert marketing, responsable juridique, etc.

Comment présélectionner un prestataire pour un rendez-vous ?

Pour présélectionner un prestataire afin d’obtenir un rendez-vous, il est important de se rendre sur le site Web de l’entreprise, c’est un élément très important voire décisif. Il faut avant tout pouvoir évaluer votre expérience d’utilisateur sur le site Web du prestataire.

  • est-il clair ?
  • la navigation est-elle facile ?
  • avez-vous trouvé toutes les informations que vous attendiez ?
  • existe-t-il des conditions générales d’utilisation ou de vente ?
  • les mentions légales existent-elle ?
  • est-il facile de contacter le prestataire par téléphone ?
  • l’adresse postale de l’entreprise ainsi que le numéro de SIRET apparaissent-ils à un endroit précis sur le site ?
  • ou encore d’autres information qui vous semble pertinantes selon votre cas ou votre métier.

Le site web du prestataire en dit beaucoup sur la qualité et la manière dont ce dernier traite ses clients, c’est une étape importante pour la présélection de votre prestataire.

Qualité et prix de la prestation

Tenter d’économiser sur un projet Web le sera certainement au détriment de la qualité du produit livré. La course au moins cher n’a pas de limite(s), les entreprise souhaitant payer moins cher trouveront toujours des prestations proches du zéro. Des centaines de plates-formes proposent la mise en place de site Web gratuitement, d’autres entreprises pratiquent l’offshore… et pourquoi pas un stagiaire, un ami, un voisin, etc.

Le prix ne devrait pas être le critère principal pour un projet web, il devra avoir la même valeur que les autres éléments selon un plan d’évaluation générale pour déterminer la réussite de votre projet.

Le travail de mise en place d’un projet Web est considérable et demande beaucoup de temps, les technologies et techniques évoluant tous les jours ; un vrai savoir faire, des connaissances solides ainsi qu’une expérience en gestion de projet Web sont nécessaires. Payer un prix juste pour votre prestation en assurant un bon choix de prestataire c’est augmenter les chances de réussite de votre projet.

Écartez en premier les offres et les prestations douteuses (attention aux arnaques de site web)

Certaines offres ou prestation sont à écarter immédiatement de votre liste, en effet, ce sont des offres très douteuses. Au mieux elles vous reviennent très cher dans le temps, ne vous permettent pas d’avoir une flexibilité et, au pire, le projet ne verra jamais le jour et vous vous retrouverez avec un contrat d’un an ou 2 que vous serez obligé de payer.

Les solutions à abonnement : Payer entre 5 euros HT et 100 euros HT / mois pour la création de votre site Web, c’est l’échec assuré ! Sans parler des frais cachés qui ne sont pas annoncés au départ et souvent vous vous retrouvez avec un contrat de plus de 200 euros / mois sur plusieurs années.

Pour établir un calcul rapide, un site Web basé sur ces pratiques vous coûtera en moyenne 160 euros HT / mois, ce qui vous mène à une facture de 2000 euros HT / ans, ce qui représente une somme d’argent considérable, vu le résultat que vous allez obtenir sans oublier que ce montant est juste sur une année, vous êtes obligé, selon le terme du contrat signé, à payer sur 2, 3 ou 5 ans voire dans certain cas un système d’abonnement, et dès que vous arrêtez de payer, votre site est retiré aussitôt.

Si votre projet voit le jour, au mieux il sera constitué de 3 à 5 pages avec des contraintes au niveau de l’administration, de l’hébergement, du référencement, nom du domaine, etc. Votre prestataire ne vous laisse absolument pas la main sur quoi que ce soit, même si vous décidez de refaire votre projet en faisant appel à une autre entreprise (et c’est souvent le cas), d’une part vous continuerez à payer votre contrat avec l’ancien prestataire pour toute la durée établie, et d’autre part, vous vous trouvez bloqué parce qu’il détient votre nom de domaine, votre hébergement, etc.

Les offres de ces prestataires sont basées uniquement sur les prix bas pour attirer et convaincre leur clients, ils montrent souvent des fausses références, des avis clients montés de toute pièces, etc. À part le budget réduit, rien d’autre n’est séduisant, dans la plupart du temps le projet reste suspendu et ne verra jamais le jour.

Pour en savoir plus sur ces pratiques vous pouvez taper « arnaque site web » dans Google, des centaines de sites et forums traitent le sujet et vous éclairent davantage.

Ce qu’il faut surtout exiger de la part de votre prestataire

Un minimum d’éléments sont à exiger de la part de votre prestataire si ce dernier ne vous le propose pas dans son offre ou si l’offre comporte une mention contraire pour le traitement de ces éléments.

Le nom de domaine : le nom de domaine est votre propriété, il est impératif qu’il soit à votre nom, en effet, vous devez être le seul et unique propriétaire du nom de votre domaine, cependant il est tout à fait normal que votre prestataire vous propose l’achat de nom de domaine. En effet, dans le cadre de la prestation, le prestataire doit accompagner le client dans tout élément technique. Également, Il est tout à fait normal que le prestataire vous demande l’accès à ce nom de domaine ou à la gestion technique de ce dernier mais encore une fois, le nom de domaine en lui même doit vous appartenir.

L’hébergement : pour fonctionner, votre site doit avoir un hébergement, dans la plupart des cas, votre prestataire vous propose un hébergement, vous pouvez optez pour le choix de votre prestataire ou rester libre de choisir l’hébergeur que vous préférez. En aucun cas le prestataire ne doit vous obliger à adopter son offre d’hébergement. Vous devez avoir les informations de connexion à votre hébergement via un FTP et communiquer ces derniers à votre prestataire.

Propriété intellectuelle : il est important que le code source de votre site web ou projet web, ainsi que tous les autres éléments qui le constituent vous appartiennent, tels que les images, les articles, la ou les base de données, etc. Un code prioritaire ne vous laisse pas libre de vos mouvements futurs et vous resterez lié a votre prestataire pour beaucoup de raisons. Choisir l’Open Source pour le développement de son projet c’est s’assurer une flexibilité et une liberté absolues à condition de choisir l’outil adéquat.

Administration et mise à jour : Il est important que vous puissiez administrer votre site après sa mise en ligne : si possible, demander à votre prestataire de vous faire une démonstration de l’espace d’administration ou de la manière dont vous allez gérer votre propre site web : comment ajouter un article, changer une photo, ajouter un élément de menu, etc. Il est très important de prendre en charge et d’avoir la main sur l’ensemble du contenu de votre site web et pouvoir le modifier aisément et sans encombre. Une solution trop compliquée à gérer peut vous emmener à débourser des sommes importantes pour une simple mise à jour de texte ou l’ajout d’une photo.

Formulaire de contact : il est important que le formulaire de contact pointe uniquement sur votre adresse mail et non sur celui de votre prestataire.

Contrat de maintenance : même si vous n’optez pas pour cette option il est important de connaître l’offre de votre prestataire pour cette tâche et ses tarifs. Le contrat de maintenance couvre en général les mises à jour du code de votre site, les mises à jours importantes de sécurité, les mises à jour mineures ou majeures du système utilisé, la maintenance de votre base de données, les copies de sauvegarde de l’ensemble de votre site web ainsi que de sa base de données, etc.

Formation, documentation et assistance : votre prestataire doit vous proposer une formation de prise en main de votre site web, une documentation si elle existe, et une assistance qui peut s’effectuer à travers divers supports (en ligne – tutoriels vidéos – téléphonique etc.).

Un contrat qui mentionne clairement les obligations des parties : exiger un contrat qui mentionne clairement tous les éléments traités ci-dessus avec en plus, toutes les fonctionnalités à mettre en oeuvre, les délais, la date de mise en service, etc. Le contrat doit être clair, n’hésitez pas à informer votre prestataire des clauses qui ne vous semblent pas claires ou de modifier certaines autres.

Formulaire en ligne, téléphone, ou rendez-vous

Demander rapidement un devis en ligne pour la création d’un site web à des fin comparatives n’est pas une démarche sérieuse et peut vous induire en erreur pour de multiples raisons. En effet, d’une part, il est très difficile de décrire tous les besoins et toutes les fonctionnalités qu’on souhaite mettre en oeuvre en quelques lignes. D’autre part, les entreprises ainsi que les indépendants vous promettent monts et merveilles pour vous séduire en s’inclinant devant tous vos besoins, budgets et souhaits, etc. Malheureusement, beaucoup de projet web démarrent de cette manière et se terminent avec un échec total, ce qui amène souvent le client à revoir sa stratégie et à investir de nouveau son temps et son argent.

Renseigner des formulaires en ligne reste un moyen efficace pour le traitement en amont du choix du prestataire (voir comment il organise sa réponse, comment il présente sa structure, que contient l’offre, etc. ) et peut s’avérer utile dans la continuité d’un projet web mais ne remplacera en aucun cas un rendez-vous physique. Évitez les prestataires qui vous répondent avec quelques lignes même si leur prix vous semble attractif ; c’est justement de cette manière qu’ils essaient de vous convaincre et n’ont souvent pas d’autres arguments.

Quoi qu’il en soit le but est de ne sélectionner pas plus de 4 prestataires et surtout de demander des rendez-vous. 2 à 3 prestataires est un choix idéal pour avoir un suivi sérieux et pour ne pas se disperser.

Le premier rendez-vous pour la mise en place de votre projet web

Il est très important d’avoir un rendez-vous physique avec votre prestataire, cette étape représente une charge de travail importante pour vous, il faut être capable d’évaluer au cours de ce rendez-vous les capacités de votre prestataire à répondre à vos besoins. C’est à lui que vous allez confier votre projet web, il est très important de le voir, de discuter avec lui, de se sentir en confiance. Il faut impérativement préparer votre rendez-vous, bien savoir ce que vous cherchez à mettre en place. Décrivez toutes les fonctionnalités sans oublier aucune, détaillez si nécessaire la manière dont vous pensez accomplir certaines tâches sur le site, posez toutes les questions nécessaires qui vous semblent utiles, etc. Prenez le temps durant ce rendez-vous, laissez également le temps à votre prestataire pour vous présenter sa structure, ses solutions, soyez à l’écoute, etc. Mettez le en confiance, veillez à avoir une ambiance décontractée, n’oubliez pas qu’il s’agit avant tout d’un rapport de confiance. Dans ce rendez-vous d’une courte durée (entre une heure et 1 heure et demi) il faut que votre prestataire s’imprègne de votre entreprise et de vos besoins pour qu’il puisse vous fournir une offre adaptée à vos attentes et qui corresponde à vos besoins. Lors de ce premier rendez-vous vous allez pouvoir attribuer une note à votre prestataire, l’éliminer ou le mettre dans les favoris

Que doit contenir l’offre du prestataire ?

Une offre bien pensée doit contenir un certain nombre d’éléments, doit être facilement compréhensible et déchiffrable, contenir tous les étapes, fonctionnalités et calendrier du projet ainsi que des informations tarifaires claires et sans ambiguïté. L’offre doit être bien rédigée (évitez les offres qui contiennent uniquement quelques lignes avec un prix).

Voici un exemple des principaux sujets à traiter dans l’offre de votre prestataire :

Présentation Présentation de l’entreprise, Domaines de compétences, Références et clients
Contexte et objectif Conduite du projet, découpage du projet et plan de développement, les livrables, propriété intellectuelle, délais et date de livraison, litiges, garantie, force majeure, formation.
Choix technique Technologie utilisée, outil de développement, hébergement, nom de domaine
Graphisme et ergonomie Web design (charte graphique), étude d’ergonomie
Contenu et arborescence Arborescence du site, architecture du contenu, médias, etc.
Fonctionnalités Fonctionnalités génériques, fonctionnalités spécifiques
Audit et référencement Analyse, référencement naturel, statistiques de votre site, outil de statistique
Évolution et mise à jour Mise à jour et d’administration, contrat de mise à jour et de maintenance
Proposition financière Conditions financières, facturation et paiement, validité de l’offre

Choix final du prestataire

À ce stade rien n’est signé, n’hésitez pas à contacter vos prestataires pour leur poser des questions à propos de leur offre, ou des informations sur ce qui ne vous semble pas assez précis, etc. N’hésitez pas si besoin de demander un deuxième rendez-vous, etc.

Vous avez à présent tous les éléments nécessaires pour bien choisir votre prestataire. Selon votre ressentiment, les offres, réponses et différentes solutions fournies, les disponibilités de vos prestataire, budget annoncé, etc. vous allez pouvoir faire votre choix en tout sérénité.

Quelques outils pour vous aider

Attention, les outils et techniques proposés sont tous nécessaires pour évaluer un site web ou un prestataire, cependant, l’utilisation exclusive d’un de ces outils ne peut garantir une fiabilité absolue, ces outils représentent une aide pour votre choix, et peuvent vous avertir dans certains cas. Il est important de tous les tester pour avoir plus de pertinence.

Le site web du prestataire : c’est le point le plus important, il vous en dit énormément sur la qualité de service de ce dernier, un paragraphe est consacré pour ce point en haut de ce document, “Comment présélectionner un prestataire pour un rendez vous”

Les forums utilisateurs : ils représentent une mine d’or d’informations sur les prestataires. En effet, un prestataire ou une entreprise qui a une très mauvaise réputation est facilement identifiable dans les forums via les expériences utilisateurs, malheureusement cette méthode n’est pas efficace que pour les “Grand Arnaqueurs” qui bénéficient d’une très mauvaise réputation.

Outil WOT d’évaluation de site web : cette petite application disponible en tant que plug-in pour le navigateur Open Source Firefox vous avertit sur plusieurs niveaux (la crédibilité, la fiabilité commerciale, la confidentialité et la sécurité des mineurs). Un site qui s’affiche en rouge dans cet outil est à éviter à tout prix. Tous les sites ne sont pas indexés dans les services WOT, ces derniers se basent sur les évaluations et expériences des utilisateurs ainsi que sur des sources de confiance, cependant beaucoup de sites ne possèdent pas d’évaluation avec cet outil par manque de retour ou d’information ce qui ne veux pas dire qu’ils sont mauvais ou même bons, et il faut passer par une autre technique pour les évaluer.

L’indice de confiance ou Page Rank : attention, cet outil est à double tranchant. Les pages Rank indiquent la popularité d’un site web, cette popularité est construite selon un algorithme très complexe qui prend en compte plusieurs éléments, en général elle représente le trafic sur un site web en intégrant la bonne qualité et la fiabilité des liens entrants et sortants et bien d’autres paramètres. En France il est rare de voir sur des projet web des Page Rank avec des indices de 7 ou de 8 , un site web avec une note de 3/10 représente un indice de confiance assez bien. En général, chaque moteur de recherche possède son propre outil.

Projet Web

Les questions importantes à poser pour bien démarrer un projet de site Web

La conception et le développement Web est un processus long et parfois complexe. Un projet de création de site web peut s’étendre sur plusieurs semaines voir plusieurs mois. Lorsque l’on est investi dans son projet, il est difficile de garder une objectivité permanente vu le nombre de détails à prendre en compte.

Plus de 80 % des entreprises qui se lancent dans un projet de création de site internet n’atteignent pas les objectifs fixés. En d’autres termes, elles aboutissent à un échec. Bon nombre d’entreprises prennent conscience de certaines erreurs et se lancent à nouveau dans une construction plus réfléchie. D’autres, frustrées d’avoir perdu leurs investissement n’ont plus l’envie, l’énergie ou les moyens de recommencer.

Dans les lignes qui suivent vous trouverez les principaux axes à prendre en compte pour réussir au mieux un projet web. Il est important de comprendre qu’un projet de création de site internet fait appel à plusieurs compétences et intervenants. Pour une grande majorité les besoins sont les suivants :

  • Le développement
  • Le marketing
  • Le référencement
  • La rédaction
  • L’ergonomie
  • Le design

Il faut ajouter le rôle du chef de projet qui coordonne et orchestre le projet aussi bien côté agence que côté client.

Tous ces besoins sont au même degré d’importance, ils sont indissociables et constituent une chaîne au maillage solide. Au delà de ces métiers et compétences certains projets font appel à d’autres intervenants et technicités.

Cherchez les compétences de professionnels

Votre voisin de palier qui est surdoué en informatique ou votre charmante cousine qui est une excellente graphiste ou d’autres personnes de votre entourage, bien qu’ils manifestent la volonté de vous aider, en vérité n’ont pas les compétences de mener à bien un projet web. Ils ignorent à présent qu’ils vont perdre leur temps et le vôtre.

C’est une affaire de professionnels, c’est toute une petite armée d’experts chacun dans son domaine de compétence qui peut, ensemble, mettre en place une stratégie pour réussir un projet web.

Un dernier point important concerne l’agence qui vous accompagne dans la mise en place du projet. En effet la plupart des agences qui proposent de mettre en place des sites internet, n’ont en vérité pas les compétences nécessaires, ou bien elles sous-traitent une grande partie voir la totalité de la prestation, souvent en offshore dans des pays comme l’Inde ou le Maroc, ce qui garantit la non réussite du projet. Un article est entièrement consacré à ce point : “Comment choisir une agence web”

Consacrer du temps à votre projet web

Il est très difficile de gérer une activité au quotidien à coté d’un projet de développement de site web ou d’une application. Essayez dans le mesure du possible d’avoir un chef de projet qui veillera au bon déroulement des différentes étapes et qui sera l’interlocuteur de l’agence, c’est avec lui que l’agence web coordonne et c’est à vous qu’il rend des comptes, il vous conseillera sur les bonnes décisions à prendre et veillera au bon déroulement du projet.

Si votre structure ne peut pas accéder à ces ressources, il faut essayer dans la mesure du possible de lancer la création de site internet dans une période ou vous pouvez libérer du temps pour les besoins et le suivi de votre projet.

Définir l’objectif du site Web ?

La raison de lancer un projet web c’est d’atteindre un certain nombre d’objectifs. En règle générale, les objectifs sont fixés avant le démarrage.

Selon la nature du projet, les objectifs peuvent être très variés. Les stratégies pour atteindre ces objectifs varient également selon beaucoup de paramètres tels que : la cible, le budget alloué, le modèle économique, le planning, la technique utilisée… Un site vitrine n’a pas les mêmes objectifs qu’un site e-commerce, un site d’actualité, un site de voyage en ligne, un site associatif, ou un site applicatif…

Les objectifs du projet sont à définir avant de commencer les recherches de l’agence web, cela facilitera toute la gestion qui suit, puisqu’elle impose des obligations et des contraintes. Ces obligations et contraintes représentent le fil conducteur du projet tout au long de la période de réflexion, de la recherche d’une agence web, de la conception et du développement.

En toute logique, le rôle de l’agence web est de vous accompagner, vous conseiller et vous proposer, selon vos objectifs, la meilleure stratégie pour les atteindre tout en respectant votre enveloppe budgétaire.

Définir les objectifs signifie répondre aux besoins de votre cible et de ces attentes, lui offrir ce qu’il vient chercher d’une manière simple et rapide et finalement l’aider à accomplir ce que vous attendez de lui.

Suivez votre projet durant son développement

Assurez vous d’avoir un lien direct sur le site web durant la période de développement. Cela vous laissera une plus grande visibilité en temps réel sur l’avancement des travaux et une plus grande réactivité dans la transmission de vos impressions. Vous serez ainsi plus efficace et vous pourrez réagir très rapidement suite à une erreur ou un mauvais choix. Cela évitera également de multiplier vos déplacements à chaque fois que vous aurez besoin de voir l’avancée des travaux.

Cet accès en temps réel au site en développement vous permet également d’anticiper tout retard dans la livraison du site web, d’être plus serein et d’éviter le stress et les tensions inutiles.

Prenez le temps pour valider les fonctionnalités et faites confiance à votre prestataire

Durant la phase de mise en place d’un projet web, vous êtes en charge de la validation d’un certain nombre de fonctionnalités, de l’axe graphique, des appels à l’action et bien d’autres…

Prenez le temps nécessaire lors de ces étapes de validation. Une fois que chaque étape est validée, il est important de passer à la suivante. Il est parfois difficile de revenir en arrière sur des étapes validées pour les modifier.

Si vous souhaitez vous faire aider dans vos choix, faites appel uniquement à des personnes qualifiées qui représenteront au mieux votre cible.

Finalement, écoutez, prenez en considération et faites confiance au conseil de l’agence chargée du projet, ils sont en effet très bien placés pour vous guider et possèdent une vision très large du projet et de vos objectifs.

Ce que vous voulez dire et comment vous voulez le dire

Le contenu rédactionnel d’un site web est un élément majeur pour sa réussite. Assurez-vous que le contenu de votre site web apporte une réelle valeur au visiteur, qu’il soit clair, original, simple et direct.

En général, c’est la partie la plus négligée par le client mais aussi par les agences web. La rédaction du contenu c’est bien plus que l’écriture d’une description ou d’une fiche de vos produits ou services. La conception rédactionnelle c’est une stratégie à part entière qui a un pouvoir persuasif permettant de convertir et de transformer votre cible en clients.

Si la rédaction n’est pas soignée, même en ayant une très bonne stratégie en matière de référencement naturel, vous risquez de perdre vos clients alors qu’ils sont arrivés jusqu’à vous, et qu’ils se trouvent sur votre site web.

Concevoir une rédaction de bonne qualité c’est convaincre, c’est l’art de la persuasion. Sauf si vous avez un don ou une réelle compétence dans le domaine, sans vous attarder sur cette rédaction, vous risquez de ne pas retenir votre cible et donc de ne pas atteindre votre objectif.

Offrez à vos utilisateurs une expérience intuitive et agréable

L’ergonomie web représente un moyen simple d’offrir à votre cible une expérience riche et agréable qui l’incitera à revenir visiter le site et même à le recommander à son entourage.

S’assurer que l’expérience utilisateur est satisfaisante signifie s’assurer de la cohérence globale du site, de l’architecture de l‘information, du wording utilisé, du système de guidage…

L’utilisateur devra être capable par ses propres moyens de comprendre le fonctionnement du site web et de trouver ce qu’il est venu chercher très rapidement. Cette capacité de compréhension est basée ou alimentée par son expérience tout au long de son parcours d’internaute (hors application spécifique). Vous ne devez donc pas perturber sa visite avec des applications complexes non justifiées, au risque de le perdre. Au contraire, essayez de profiter de sa propre expérience pour le guider à accomplir les taches demandées ou les appels à l’action mis en place spécialement pour lui.

Offrez à vos internautes un site Responsive et une compatibilité optimale

Le Responsive Design ou le design réactif, c’est la capacité qu’a un site web à s’adapter à toutes les résolutions d’écrans. Cette partie peut très vite devenir complexe, voir source de conflit entre l’agence et le client si le bon choix technique n’a pas été pris en compte dès le départ.
Aujourd’hui le web devient mobile, de plus en plus de connexions s’établissent depuis des plate-formes mobiles, des tablettes des smartphones et la tendance est à la hausse. Pensez donc à vous assurer en poser cette question à votre agence web chargée de votre projet.

Également, les navigateurs (Chrome / Firefox / Safari / Internet Explorer, pour ne mentionner que les plus connus) ont toujours la fâcheuse tendance à interpréter le code chacun à sa manière. Faites donc des tests sur ces différents navigateurs et demandez à votre agence web conseil si toutefois le développement que vous pensez mener est spécifique et risque d’avoir des incompatibilités avec certains d’entre eux.

Vérifiez et testez les fonctionnalités attendues

Assurez-vous simplement que ce qui a été convenu avec votre agence web est bien en place et fonctionne sans bug. Vous devez faire le tour de ces fonctionnalités et les tester une à une. Cela peut s’agir d’un blog, d’un composant de sauvegarde, de l’intégration ou l’interaction avec votre CRM interne, d’un formulaire de contact, des différents liens du site… Il est important de tout tester.

Étape par étape, prenez le temps de tester chaque page et chaque élément de votre nouveau site web. C’est le bon moment pour signaler et fixer les bugs. Même si ce travail revient à l’agence chargée du projet, il est important de faire des tests de votre coté surtout sur les pages essentielles du site telle que les pages de conversion ou d’appel à l’action, les formulaires, la page de contact, la page qui sommes nous…

Testez la vitesse de chargement de votre site web

Selon des enquêtes récentes, près de la moitié des internautes s’attendent à un chargement rapide des pages consultées de l’ordre de 2 secondes ou moins. Les internautes ont tendance à abandonner un site dont les pages prennent plus de 5-6 secondes à charger.

Il est vrai cependant, que la vitesse de chargement des pages peut varier considérablement selon la nature du projet. C’est par exemple le cas des sites web applicatifs qui demandent beaucoup plus de ressources et sollicitent énormément le serveur d’application ainsi que le serveur de la base de données avant de construire la page et de l’envoyer au navigateur de l’internaute. Également les sites web à grand trafics (sites d’actualités, site e-commerce…) nécessitent une bande passante très élevée .

Pour répondre à ces besoins, il est parfois utile de recourir à des technologies serveur (hébergement) différentes et souvent prévoir un hébergement sur un serveur dédié avec une configuration spécifique.

Vérifiez le système d’appel à l’action ou “CTA”

Avant la mise en ligne de votre site web, assurez-vous qu’un système de guidage simple, clair et facilement accessible est en place, en particulier sur les pages d’atterrissage permettant ou aidant l’internaute à accomplir les tâches qui lui seront demandées.

Il ne devrait pas avoir plus d’un appel à l’action pour la même tâche sur la même page.

Le référencement naturel

C’est aussi le moment de passer en revue la liste de contrôle SEO ou “référencement naturel” conformément aux accords avec l’agence web.

Vérifiez l’’ensemble des URL de vos pages, les balises titres du navigateur, les titres de vos articles… et assurez vous de la présence des mots clés de qualité, convenus dans l’audit transmis par l’agence web.

Il est important également de laisser passer une période moyenne de 3 mois avant de demander à l’agence un audit SEO (en général compris dans la prestation) afin de vérifier l’avancement du référencement naturel et votre positionnement. Suite aux résultats de l’audit, vous déciderez avec l’agence d’apporter quelques modifications ou de revoir la stratégie du référencement naturel si besoin.

Les améliorations à venir

C’est un point très important et très délicat en même temps, il faut être prudent car sur un projet web, il y a toujours place à l’amélioration.

N’hésitez pas à réfléchir aux améliorations possibles qui peuvent être mises en place directement dans le même chantier et qui apporteraient clairement une vraie valeur au projet.

Quant aux améliorations subjectives qui peuvent aspirer des quantités massives de temps, sans forcément un résultat concret, mieux vaut les laisser de coté à présent et d’attendre de voir la réaction et le feedback des internautes.

Il est important d’être pragmatique et de savoir quand annoncer la fin d’un projet et le lancement vers sa mission : “Conquérir le monde”.

Pour certains projets, le lancement du site web signifie le démarrage de la réflexion sur une prochaine version afin de mettre en place d’autres fonctionnalités.

Projet Web

Comment bien choisir son nom de domaine ?

Choisir un nom de domaine pour votre business peut s’avérer aisé comme cela peut être une vraie épreuve.
Cette étape ne doit pas être négligée. En effet, le nom de domaine sera la première impression que le visiteur de votre site aura de votre entreprise. Il est donc nécessaire de ne pas utiliser le premier qui vous vient à l’esprit, mais de bien y réfléchir. Pour cela voici quelques petits conseils pour vous aider dans votre choix.

Rendre le nom de domaine unique

Pour se démarquer dans un marché si peuplé, l’utilisation d’un nom unique n’est pas à négliger.
Il y a 20 ans, moins de 5 000 sites internet existaient, les noms de domaine se répartissaient donc assez naturellement entre ces différentes entreprises en fonction de leur domaine de prédilection. Aujourd’hui, vous avez besoin d’un petit plus pour sortir du lot, une petite touche de créativité autour de votre nom, et ce peu importe le sérieux du sujet de notre site Internet.

Choisir l’extension .com

L’extension .com n’est pas la seule existante dans le monde du web. Cependant, 52% des sites Internet utilisent cette dernière, ce qui entraîne certaines personnes à penser que tous les sites web adoptent cette extension. De plus, certaines barres de recherche sur les navigateurs ajoutent automatiquement le .com aux requêtes.
La plupart des autres extensions existent pour une raison particulière. Si votre business s’applique à un certain pays, vous pouvez utiliser l’extension spécifique au pays visé, par exemple .fr en France, ou .us pour les Etats-Unis. Ou alors si vous dirigez une organisation à but non lucratif, utiliser le .org vous donnera de la crédibilité supplémentaire.
Les extensions autres que le .com sont souvent choisies pour montrer une certaine intelligence. Par exemple, en suivant les vagues de popularité, depuis quelques années, nous pouvons trouver de nombreux sites utilisant l’extension .ly qui correspond à la Lybie.

Mais ce sont des exceptions à la règle. Les .com sont toujours préférés, donc utilisez les dès que vous le pouvez.

Utiliser un nom simple à taper

Nous sous-estimez pas la paresse de l’être humain. Si vous voulez commander quelque chose d’aussi anodin que des chaussures et que vous avez le choix entre taper www.ventechaussures.com ou www.soldeschaussuresdemarquespascheres.com, vous choisirez forcément le plus facile pour les doigts et pour les yeux.
Il vous faut donc choisir un nom de domaine qui sera facilement reconnaissable, que les utilisateurs puissent retenir aisément et qu’il puisse être tapé et partagé oralement de la manière la plus simple possible.
Les noms percutants sont plus rentables au niveau du marketing. Les noms entraînants et accrocheurs restent en tête. C’est une bonne idée de manier les deux. Il est important d’éviter les noms avec deux même lettres consécutives, ainsi que ceux qui pourraient être fréquemment écrits avec des fautes d’orthographes.

Bien sûr, les moteurs de recherche peuvent corriger les fautes de frappes des utilisateurs, mais cela peut aussi bien les mener dans une tout autre direction et ne pas les guider jusqu’à votre site, ce qui vous fera perdre du trafic. Il vous est surement déjà arrivé de mal orthographier un nom de domaine et de vous retrouver sur un site sur lequel vous n’auriez vraiment pas voulu tomber.
C’est pourquoi il est important que votre nom de domaine soit compréhensible et orthographiable facilement.

Profiter des lettres

Quand cela est possible, essayez de vous maintenir à utiliser les 26 lettres de l’alphabet. Les noms de domaines qui contiennent des chiffres ou des tirets sont bien plus difficiles à communiquer oralement. De plus, ils paraissent moins sérieux et sont moins facilement mémorisables.

Rendre votre nom de domaine à l’image de votre marque

Votre nom de domaine est votre marque, il en fait partie intégrante. C’est pourquoi il est important que votre nom de domaine soit sur la même longueur d’onde que l’image que vous souhaitez donner avec votre marque.

Vérifier la disponibilité sur les réseaux sociaux

Si vous prévoyiez de lancer votre site Internet, il y a de fortes chances pour que vous souhaitiez aussi le promouvoir via les réseaux sociaux. Ce serait dommage que vous achetiez un nom de domaine pour vous rendre compte par la suite que ce dernier est déjà utilisé sur les réseaux sociaux.
Avant d’acquérir un nom de domaine, assurez-vous qu’il soit aussi disponible sur les différents réseaux sociaux que vous comptez utiliser. Le site knowem est très utile pour vérifier cela.

Attention à l’atteinte aux marques déposées

Simplement parce qu’un nom de domaine est libre, cela ne veut pas pour autant dire qu’il n’est pas déposé. Vous pouvez vérifier la disponibilité du nom sur le site de l’INPI. Le propriétaire d’une marque déposée peut vous porter préjudice si il peut prouver que :

  • Votre nom de domaine est le même ou très similaire à son nom de marque déposé
  • Vous n’avez pas les droits légitimes pour ce nom de domaine
  • Vous avez déposé et utilisé ce nom de domaine en mauvaise foi

Conclusion

Un nom de domaine seul ne peut faire un site Internet, mais il peut très certainement en détruire un.
Un petit récapitulatif des choses à faire en priorité lorsque vous choississez un nom de domaine :

  • Rendez votre nom de domaine facilement mémorisable, tapable et dictable
  • Utilisez le .com lorsque vous le pouvez
  • Évitez d’utiliser des chiffres, tirets ou autre
  • Soyez votre marque !

Ne donnez pas d’excuse aux personnes d’oublier ou d’éviter votre site Internet, donnez leur une excuse pour le visiter.